Le testament de Marie

51fbfjok5jl-_sx195_

 

Titre: Le testament de Marie

Auteur: Colm Tóibín

Editions 10/18, 113 pages

 

Résumé

Mon fils s’était laissé capturer. Au cours des heures que j’ai passées dans cette maison avec ses disciples, j’ai bien vu que, pour eux, c’était dans l’ordre des choses. Son arrestation faisait partie des étapes nécessaires de la grande délivrance qui surviendrait dans le monde. J’ai failli leur demander si cette délivrance signifiait qu’il ne serait pas crucifié, mais libéré au contraire. Je me suis ravisée. Tous ces gens ne parlaient que par énigmes, et j’ai compris qu’aucune de mes questions ne recevrait de réponse claire. J’étais revenue dans le monde des idiots, des bègues, des contorsionnés et des malcontents.
Ils sont deux à la surveiller, à l’interroger pour lui faire dire ce qu’elle n’a pas vu. Ils dressent de son fils un portrait dans lequel elle ne le reconnaît pas, et veulent bâtir autour de sa crucifixion une légende qu’elle refuse. Seule, elle tente de s’opposer au mythe que les anciens compagnons de son fils sont en train de forger.

 

Mon avis

Je ne m’attendait pas à ce livre. Au départ, je pensais que c’était une réécriture de l’histoire de Marie, à notre époque. Ce tout petit livre est en fait le récit de Marie, mère de Jésus (qui n’est d’ailleurs jamais nommé dans le roman), écrit à la première personne. Elle nous raconte donc son histoire, enfermée, et surveillée par deux hommes qui l’ont arrêtée pour pouvoir la questionner sur son fils. Nous connaissons tous cette histoire de Jésus, ses miracle et sa crucifixion, cependant, je ne connais pas le rôle de Marie dans cette histoire, donc je ne sais pas si ce récit est « vrai » ou en partie fictif… Il faut que je me renseigne.

Je ne peux pas vous dévoiler l’histoire totalement, et comme je le disais beaucoup la connaisse déjà. Marie nous raconte ses ressentis et je dois dire que cela m’a beaucoup touché, notamment le chemin de croix et la crucifixion.

Personnellement j’ai été au cathé quand j’étais petite donc je connais un peu l’histoire de Jésus. Sans vouloir faire de débat de religion, j’ai trouvé ce récit très humble, extrêmement bien écrit et vraiment poignant. J’ai été agréablement surprise, car en découvrant cette histoire je me suis dit que ça allait tourné complètement autour de la religion… délicat si par exemple on lit ce lire et que l’on est athée. Et pourtant, le fait que Marie ne cite jamais le nom de Jésus, que le nom de Pilate ne soit cité qu’une seule fois, donne beaucoup plus de recul sur cette histoire, et je l’ai trouvé plus neutre que je ne l’aurais pensé, et cela a été vraiment agréable.

 

Conclusion

Ce petit livre témoignage m’a beaucoup touché, et je me suis laissé emportée par l’émotion d’une mère qui raconte le malheur de la mort de son fils…. à quelques détails près qui font de cette femme quelqu’un de plutôt particulier 🙂

 

=> 4/5

 

 

 

 

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Le testament de Marie

  1. A-Little-Bit-Dramatic dit :

    Personnellement, j’ai toujours été très agréablement surprise par les romans qui ont pour personnages principaux des personnages issus de la Bible (ou autres textes religieux). J’ai lu L’Evangile selon Pilate il y’a quelques années, quelques romans de Marek Halter, qui m’ont beaucoup plu sans que je sois croyante ! Les écrivains parviennent effectivement à donner un aspect plus neutre à ces histoires, sans les dénaturer pour autant, au contraire ! ! Bref, je note celui-ci, il m’a l’air assez sympa ! !
    J’ai été surprise de voir le nom de l’auteur, c’est celui de Brooklyn aussi, je crois et pour le coup, les propos sont radicalement différents ! 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s