Le mystère Henri Pick

le-mystere-henri-pick

 

Titre: Le mystère Henri Pick

Auteur: David Foenkinos

Editions Gallimard, 286 pages

 

Résumé

En Bretagne, un bibliothécaire décide de recueillir tous les livres refusés par les éditeurs. Ainsi, il reçoit toutes sortes de manuscrits. Parmi ceux-ci, une jeune éditrice découvre ce qu’elle estime être un chef-d’œuvre, écrit par un certain Henri Pick. Elle part à la recherche de l’écrivain et apprend qu’il est mort deux ans auparavant. Selon sa veuve, il n’a jamais lu un livre ni écrit autre chose que des listes de courses… Aurait-il eu une vie secrète? Auréolé de ce mystère, le livre de Pick va devenir un grand succès et aura des conséquences étonnantes sur le monde littéraire.

 

Mon avis

Il est toujours très difficile de chroniquer un livre que l’on n’a pas aimé. Ce livre est le premier que je lisais de cet auteur, je découvrais donc sa plume. Pour être honnête, j’ai passé un moment plutôt agréable de lecture. Le style est accessible, drôle parfois, assez fin, bref, j’ai aimé ce point-là.

Par contre, l’histoire ne m’a vraiment pas convaincue. J’avoue que le début m’a rendu curieuse, cette histoire de manuscrits refusés gardés dans une bibliothèque est une idée très belle et originale. les personnages principaux Frédéric et Delphine ne m’ont en revanche pas plus. J’ai trouvé le caractère de Delphine très plat, et Frédéric assez semblable, l’écrivain frustré qui n’a jamais réussi à vendre son livre était pour moi trop facile. La seule que j’ai trouvé très franche et vraie a été la femme d’Henri Pick, Madeleine.

Au niveau du déroulé de l’histoire, Foenkinos nous situe son récit à notre époque, et utilise même des gens de la littérature que nous connaissons comme François Busnel de La Grande Librairie. Cela rend l’histoire un peu plus proche de nous je le conçois.

Pourtant la magie n’a pas opérée chez moi. Certains moments sont passés à la trappe, comme celui de la sortie du livre, l’auteur passe de l’accord de Madeleine Pick de publier le roman, au succès de celui-ci. J’ai trouvé cela dommage de zapper cela.

En ce qui concerne la fin je l’avais deviné bien avant, aucun suspens de mon côté. Tout cela cumulé fait que je n’ai pas apprécié cette histoire. Attention, je ne parle pas de l’écriture qui reste très agréable et fluide. mais l’histoire de m’a absolument pas marqué. Vite lu, vite oublié. Je trouve d’ailleurs un peu dommage que Gallimard mette tellement en avant ce livre, alors que certains petits auteurs méritent à être plus connus. Mais comme ce n’est que mon premier Foenkinos, il faudrait peut être que j’en lise un autre pour me faire une réelle opinion de l’auteur. Mais bon, en tombant sur cette histoire, je n’ai franchement pas envie d’en découvrir une autre…

 

Conclusion

Pour moi, le Mystère Henri Pick est un roman qu’on lit dans le train en deux jours et qui ne marque pas.

=> 2,5/5

 

Publicités

Une réflexion sur “Le mystère Henri Pick

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s