Des souris et des hommes

cvt_des-souris-et-des-hommes_6824

 

Titre : Des souris et des hommes

Auteur: John Steinbeck

Edition Folio, 179 pages

 

Résumé

George Milton et Lennie Small, deux amis, errent sur les routes de Californie. George protège et canalise Lennie, une âme d’enfant dans un corps de géant. Lennie est en effet un colosse tiraillé entre sa passion – caresser les choses douces – et sa force incontrôlable. Animés par le rêve de posséder leur propre exploitation, ils travaillent comme journaliers, de ranch en ranch.
L’amitié qui les lie est pure et solide, mais ne suffit pas à les protéger de la maladresse de Lennie. Une maladresse presque poétique, qui les conduit à changer sans cesse de travail, et qui laisse poindre à l’horizon un drame sans égal.

Mon avis

En débutant ce livre, je n’avais pas lu le résumé, car dans mon édition, c’est un extrait du livre, et je trouve ça souvent nul de mettre ça, sauf si vraiiiiment c’est un passage fort qui résume bien le livre. En l’occurrence ici l’extrait est très mal choisi car il se place à la toute fin du livre. Je ne savais donc pas vraiment de quoi parlait ce livre, excepté de deux amis qui errent de ranches en ranches en Californie, à la recherche de travail.

Je me suis donc laissée embarquer dans cette histoire. On trouve ici Lennie et George, deux personnages très différents mais assez fusionnels, Lennie, un grand dadais un peu simple, et George, plus vif et raisonné. Un couple à la Laurel et Hardy. Ils vivent en Californie et recherchent un travail qui leur permettrait de mettre suffisamment de côté pour pouvoir s’acheter une maison rien qu’à eux, et ne plus dépendre de personne. Un bien beau rêve, quand on sait que l’Amérique des années 30 n’est pas des plus simple niveau mode de vie. Ils rêvent simplement de liberté, et c’est un peu ce rêve qui va faire la force de ce roman.

L’auteur amène les bons détails au bon moment. Le caractère de Lennie, sa passion pour les lapins qu’il aime caresser parce qu’ils sont doux. L’arrivée dans le ranch où ils vont travailler et les différentes rencontres qu’ils vont faire. Tout est très bien pensé.

On trouve peu de personnages dans ce roman, mais chacun est important. Curley, le fils du patron, sa femme, Slim, le roulier, Candy, l’infirme, Crooks, le palefrenier noir et Whit, un jeune ouvrier. On a un peu l’impression d’être en huis clos dans ce roman, tout va se jouer entre ces personnages.

Le rêve de Lennie et George, le lecteur y croit aussi. Ils rêvent de liberté et l’on se dit, « après tout pourquoi pas? » L’auteur choisi les bons mots pour nous décrire les sentiments de Lennie et George, à nous attacher à ces personnages.

La fin du livre arrive assez vite et nous oblige à réfléchir sur le comportement de George vis-à-vis de Lennie. En effet, à la fin du livre, nous découvrons qu’un meurtre a lieu… je ne vous en dit pas plus, mais sachez que les dernières pages sont assez prenantes. Jusqu’où irions-nous pour protéger un ami de la pire chose qui pourrait l’attendre?

 

Conclusion

Des souris et des hommes est un grand classique de la littérature, il faut l’avoir lu une fis dans sa vie. C’est un roman court et prenant, efficace et ses deux personnages principaux sont très attachants, chacun dans leur caractère. J’ai été surprise de cette fin, assez triste, mais qui fait réfléchir. À lire!

=>4/5

 

 

 

 

Publicités

3 réflexions sur “Des souris et des hommes

  1. Yuyine dit :

    La fin m’avait énormément marqué et, aujourd’hui encore, elle continue d’impacter certaines de mes pensées et façons de voir la vie. De toutes mes lectures scolaires de classiques, celui-ci et La Peau de chagrin de Balzac continuent d’influencer un peu ma vie.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s