Marie Stuart

9782246168263-T

 

Titre : Marie Stuart

Auteur : Stefan Zweig

Edition Grasset, 413 pages.

 

Résumé

Reine d’Ecosse à l’âge de six jours, en 1542, puis reine de France à dix-sept ans par son mariage avec François II, Marie Stuart est un des personnages les plus romanesques de l’histoire. Veuve en 1560, elle rentre en Ecosse et épouse lord Darnley. Déçue par ce mariage, elle devient la maîtresse du comte Bothwell. Lorsque ce dernier assassine Darnley, l’horreur est telle que Marie doit se réfugier auprès de sa rivale, Elisabeth Ire, reine d’Angleterre. Celle-ci la retiendra vingt ans captive, avant de la faire condamner à mort. Son courage devant le supplice impressionnera les témoins, au point de métamorphoser celle que l’on disait une criminelle en une martyre de la foi catholique… Sur cette figure fascinante et controversée de l’histoire britannique, le biographe de Marie-Antoinette et romancier de Vingt-quatre heures de la vie d’une femme a mené une enquête rigoureuse, se livrant à une critique serrée des documents et des témoignages. Ce récit passionné nous la restitue avec ses ombres et ses lumières, ses faiblesses et sa grandeur.

 

Mon avis

C’est toujours un plaisir de retrouver la plume de Zweig, que ce soit dans ses romans ou dans ses biographies. Et Marie Stuart ne fait pas exception.

La vie tragique de cette reine mondialement connue est absolument passionnante, intense, dramatique. L’auteur nous dévoile tout de cette femme tourmentée, qui s’est battue toute sa vie pour sa couronne.

Marie Stuart devient Reine d’Ecosse à six jours. À la mort de son père, le roi Henri VIII veut épouser la mère de Marie, et mettre la main sur cette héritière, si bien qu’il ordonne de piller l’Ecosse si ce n’est pas le cas. Finalement Marie sera promise à François I, et donc future reine de France à cinq ans.

Lorsqu’elle arrive en France, la cour est en plein essor. On sort à peine de la Renaissance, et le pays brille par ses arts. Un chevalier sait aussi bien manier l’épée que le luth. Durant son éducation, Marie devra apprendre le grec, le latin, l’italien, l’anglais et l’espagnol! Et elle n’a à l’époque que treize ans.

Elle restera un peu plus de douze ans en France, puis retournera en Ecosse pour récupérer sa couronne.

Sa plus grande ennemie ne sera autre que Elisabeth I sa cousine. Elle représentent chacune un monde différent, Marie, le monde chevaleresque, expirant, du Moyen Âge, et Elisabeth, le monde futur, les temps nouveaux.

Je ne vous en dévoile pas plus, mais je peux vous dire que sa vie sera très riche en rebondissements, notamment avec les différents maris qu’elle aura dans sa vie.

L’auteur compare souvent l’histoire de Marie Stuart à un drame shakespearien, à Hamlet par exemple, et aussi à Tristan et Yseult. En effet, cette reine a connu l’amour plusieurs fois, et c’est cela qui l’a conduit à sa perte. Mariée trois fois, elle a été mêlée dans des affaires de meurtres, soit malgré elle, soit de son plein gré.

Elle connait une longue période de séquestration par Elisabeth I, et durant ces années, vieillit, se flétrit, devient une femme neutre et sans vie. Ses passions souvent contestables l’on rongée. Elle sera finalement décapitée à l’âge de 43 ans, reniée de son peuple.

Zweig nous conte parfaitement cette vie passionnante et pleine de rebondissements. Même si certains passages sont complexes car très axés sur la politique, on réussit tout de même à rentrer dans la vie de Marie Stuart, et je me suis surprise plusieurs fois avec des « haaaaan!!!! « Nooooon!!!! » lors de ma lecture! Car l’auteur emploi les bonnes phrases pour nous tenir en suspens, et nous révéler des retournements de situation de façon à ce que le lecteur soit surpris! Et j’adore! 🙂

 

Conclusion

Marie Stuart a eu une vie très riche et dramatique, jusqu’à sa fin, longue descente aux enfers qui la mènera à la mort. Zweig a la plume parfaite pour ce livre, tout en restant assez neutre, il nous fait revivre ces évènements et nous plonge dans l’Histoire de l’Angleterre et l’Ecosse avec une précision indiscutable.

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s