Wild

41t+927ASiL._SX304_BO1,204,203,200_

 

Titre : Wild

Auteur : Cheryl Strayed

Editions 10-18, 491 pages.

J’ai lu ce livre dans le cadre du Summer Challenge catégories 1. Oublier le quotidien, et 2. Au soleil et aussi pour le #CISHC – Espagne

 

Résumé

Lorsque, sur un coup de tête, Cheryl Strayed enfile son sac à dos, elle n’a aucune idée de ce qui l’attend. Tout ce qu’elle sait, c’est que sa vie est un désastre. Entre une mère trop aimée, brutalement disparue, un divorce douloureux et un lourd passé de junky, Cheryl vacille. Pour tenir debout et affronter les fantômes de son passé, la jeune femme n’a aucune réponse, mais un point de fuite : tout quitter pour une randonnée sur le « Chemin des crêtes du Pacifique ». Lancée au coeur d’une nature immense et sauvage, seule sous un sac à dos trop lourd, elle doit avancer pour survivre, sur 1700 kilomètres d’épuisement et d’effort, et réussir à atteindre le bout d’elle-même. Une histoire poignante et humaine, où la marche se fait rédemption.

 

Mon avis

Ce livre est un vrai voyage introspectif. Au coeur de l’histoire de Cheryl, et de la nôtre aussi. Oserions-nous faire de pari fou de tout quitter pour parcourir autant de kilomètres, seule, sans expérience de la randonnée? Quel challenge! Je parle au féminin car j’ai trouvé que ce livre me parlait personnellement, peut être qu’il parle également aux hommes qui voudraient faire ce parcours, ou qui ont ce livre. Mais être une femme, sur ce Pacific Crest Trail est un vrai défi j’en suis persuadée. Cheryl a un moral d’acier, et pourtant elle en a connu des galères.

Lorsqu’au début du livre elle nous raconte l’histoire de sa mère, on sent toute l’émotion dans sa plume, c’est très touchant mais sans tomber dans le pathos, car l’auteure est vraie, absolument vraie, sincère, déterminée.

Puis nous suivons Cheryl à travers ce périple, des rencontres qu’elle fait tout au long du livre, des blessures qu’elle connaît. De l’attente, de l’impatience de retrouver les colis qu’elle doit récupérer tout au long de son parcours.

Sa mère sera présente durant tout le PCT de sa fille et au fur et à mesure de ce livre, l’auteure nous raconte son histoire, ses amis, ses amours, ses emmerdes… Et à la fin, lorsque Cheryl achève « son » PCT (car elle ne le fait pas en entier, il fait 4240km et elle en fait 1700) on se sent soulagée avec elle, on a envie de crier « OUI!!!! Tu l’as fait!!! On est fière de toi! » C’est formidable de vivre une telle aventure avec l’auteure!

Durant le livre, durant son parcours, elle fait des erreurs, pleins! Mais qu’importe, on est avec elle, on vit tout ce qu’elle nous raconte, on perd nos ongles de pied avec elle, on angoisse de ne pas trouver d’eau avant des kilomètres alors qu’on a déjà parcouru sous un soleil de plomb, on a peur devant ces serpents à sonnettes… Ce récit est incroyablement authentique, et passionnant.

J’ai suivi son parcours en même temps que je lisais le livre, sur Google Maps, et ça m’a plongé encore plus dans ce chemin.

pct_overview

 

Beaucoup de passages ont retenus mon attention, mais je vous partage celui à propos des « créateurs » du PCT : « Peu importait que toutes mes affaires, de mes sandales au rabais à mes chaussures dernier cri en passant par mon sac à dos (…) ce qui comptait vraiment était intemporel. C’était cette force qui les avait poussés à lutter envers et contre tout pour que ce chemin existe, cette même force qui nous propulsait vers l’avant, les autres randonneurs et moi, lors des journées les plus difficiles. Ça n’avait rien à voir avec l’équipement, les chaussures, les modes, les philosophies d’une époque ou d’une autre, ni même la nécessité de se rendre d’un point A à un point B. C’était lié à la sensation qu’on éprouve quand on est en pleine nature. Quand on marche pendant des kilomètres sans autre raison que de contempler l’accumulation d’arbres, de prairies, de montagnes, de déserts, de ruisseaux, de rochers, de fleuves, d’herbes, de levers et de couchers de soleil. C’était une expérience puissante et fondamentale. »

 

Conclusion

Wild est un récit fantastique, passionnant et l’auteure est on ne peut plus vraie dans son écrit. Plongez tête baissée dans ce parcours difficile et authentique, je vous assure que vous ne serez pas déçu!

=> 5/5

Publicités

4 réflexions sur “Wild

  1. Pingback: Indian Creek

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s